Victor Hugo et l'Amérique nègre

Victor Hugo et l'Amérique nègre

Elvire MAUROUARD

ISBN : 978-2-8111-0270-8

Prix du livre : 18 €

Collection : Lettres du Sud

Thème : Littérature Pages : 180 (135 mm * 215 mm)

Publication : 10/2009

Au début du XIXe siècle, à une époque où, malgré les progrès des Lumières et d'importants mouvements internationaux de pensée, la question nègre reste bien loin de sa solution, Victor Hugo, l'auteur des Misérables, choisit le parti de la défense des esclaves nègres. "Il n'y a sur la terre ni blancs ni noirs, il y a des esprits", écrit-il, tel un éclair, dans sur la révolution de Saint-Domingue (1751-1804). Elvire Maurouard a le mérite de relire ce chef-d'oeuvre un peu oublié mais essentiel dans la formation de Victor Hugo écrivain. Elle le fait de sa position de femme venant des terres de l’action de la première oeuvre de Victor Hugo, en personne renseignée qui connaît la question dans sa propre peau et dans sa propre histoire. La révolution de Saint-Domingue en 1791 est en effet un point de départ, pour déclencher l’action et la fantaisie de l’écrivain. Victor Hugo avait besoin d’un fait éclatant, pour lancer son manifeste historique. Un peuple de Noirs qui se libère de l’esclavage et qui le fait en ayant le maximum de respect pour les Blancs qui l’oppriment. A partir de Bug-Jargal, elle place dans leur juste lumière les esclavagistes et les antiesclavagistes, la question de la découverte de l'Amérique, le débat sur l'esclavage qui traverse tout le XVIIIe siècle, le célèbre message d'Abraham Lincoln, enfin le sens du Noir collectif. Giovanni Dotoli

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×